A quelle vitesse poussent les cheveux ?


lecture en 3 minute(s)

Les longs cheveux constituent un signe de féminité. Malheureusement, de nombreuses personnes ont l’impression que la pousse est très lente. En réalité, la vitesse dépend de nombreux facteurs internes et externes et suivent un cycle alternant pousse, pause et chute. Celle-ci peut donc être différente d’un individu à l’autre. Notre guide vous invite à découvrir tout cela et vous propose des astuces pour booster la pousse de vos cheveux.

 

Comment poussent les cheveux ?

Un cheveu est divisé en deux parties : la racine et la tige capillaire. La racine est la partie imperceptible et vivante, immergée sous la peau. La tige capillaire, quant à elle, est la partie extérieure visible et sans aucune vie. Aussi, contrairement aux idées reçues, la pousse des cheveux s’effectue depuis les racines et non par les pointes.

La racine du cheveu se trouve à l’intérieur d’un follicule pilo-sébacé (espace où commence le développement des cheveux). Celle-ci produit systématiquement de nouvelles cellules, expulsant ainsi les cellules mortes à l’extérieur.

Une fois en dehors de la racine, les cellules mortes deviennent sèches et dures et sont assemblées entre elles par le mécanisme de kératinisation. Au fil du temps, à mesure que d’autres cellules sont produites, celles-ci finissent par sortir du follicule et émerger. C’est ainsi que poussent les cheveux.

 

De quoi dépend la pousse des cheveux ?

Plusieurs facteurs interviennent dans la pousse des cheveux et influencent leur vitesse de croissance :

Ethnies

La vitesse de pousse des cheveux dépend du patrimoine génétique de chacun, donc de l’ethnie. Selon les recherches effectuées, les cheveux des Asiatiques sont les plus rapides à se développer, viennent ensuite ceux de types caucasiens. Et enfin, la plus lente est celle des Africains.

Âge

Un nouveau-né possède le taux plus élevé de follicules pileux. Cependant, celui-ci diminue au fil du temps. Ainsi, chez un enfant, le nombre de cheveux en croissance est plus élevé que chez un adolescent et ainsi de suite.

Sexe

Les cheveux d’une femme poussent plus rapidement que ceux d’un homme. Cela est dû au fait que les hormones féminines boostent la croissance capillaire.

Zone du crâne

Les études menées sur le sujet ont permis de démontrer que le développement des pilosités est plus rapide au sommet du crâne.

Alimentation

La racine des cheveux est nourrie par le sang. Ainsi, la pousse est en partie conditionnée par un bon équilibre alimentaire. Pour se développer normalement, les cheveux ont besoin de protéines soufrées, de zinc, de magnésium et de vitamines A, B et C. 

Saison

Le développement capillaire est conditionnée par la saison, plus précisément l’ensoleillement. Grâce au soleil, les cheveux poussent plus vite en été. Par contre, sa croissance décélère en hiver et en automne.

 

À quelle vitesse poussent les cheveux ?

En moyenne, un cheveu pousse d’un centimètre tous les mois. Cependant, cette vitesse n’est pas la même chez tout le monde en raison des conditions de vie et des origines de chacun. Par exemple, pour les Asiatiques, le développement des cheveux est en général d’environ 1,5 centimètre par mois tandis que pour un Africain, elle n’est que de 0,8 centimètre.

 

Le cycle de croissance des cheveux

La croissance des cheveux se fait en trois phases appelées « cycle pilaire ».

Phase 1 : Phase anagène

En fonction de l’individu, cette phase dure entre 2 et 6 ans et représente le moment où les cheveux poussent. C’est durant cette période que les cheveux se rallongent de 0,8 à 1,5 cm par mois.

Phase 2 : Phase catagène

Durant cette phase, la pousse des cheveux s’arrête durant 3 à 5 semaines. En effet, la racine stoppe sa production de cellules. Ainsi, les cheveux ne se rallongent plus, restant toutefois à l’intérieur des follicules pileux.

Phase 3 : Phase télogène

C’est une période de 1 à 3 mois au cours de laquelle les cellules nouvellement formées poussent petit à petit les vieux cheveux vers l’extérieur, entraînant la chute de ces derniers. Cette phase concerne environ 20 % des cheveux d’une personne. A noter que pour une personne saine, le nombre de cheveux qui poussent est toujours supérieur au nombre de cheveux qui tombent.

 

Comment accélérer la pousse des cheveux  ?

Il existe différents moyens plus ou moins efficaces pour accélérer la pousse des cheveux.

  • Adopter une alimentation riche en vitamine A, B, C, protéines soufrées, magnésium et zinc ou prendre des compléments alimentaires pour cheveux ;
  • Appliquer régulièrement un masque à base d’huile de ricin et d’argan ;
  • Masser doucement le cuir chevelu avant de se coucher ;
  • Couper les pointes des cheveux tous les trimestres ;
  • Appliquer des shampoings et après-shampoings contenant des actifs qui accélèrent la pousse.

 

Ce qu’il faut éviter pour favoriser la pousse des cheveux

Certains gestes au quotidien sont à éviter dans la mesure où ils réduisent la vitesse de pousse des cheveux ou la stoppent carrément. Voici les habitudes à proscrire :

  • Se laver les cheveux tous les jours ;
  • Utiliser une brosse démêlante de mauvaise qualité (en plastique par exemple) ;
  • Exposer régulièrement les cheveux à une trop forte chaleur (brushing, lisseurs…) ;
  • Se teindre les cheveux ;
  • Les brosser quand ils sont encore mouillés ;
  • Faire trop de soins.

 

Conclusion

Bien que la vitesse de pousse des cheveux dépend de plusieurs facteurs, il est nécessaire d’adopter de bonnes habitudes quant à l’entretien de votre crinière. Afin de favoriser la croissance capillaire, il est important de changer régulièrement la manière de se coiffer (nattes, tresses, queue de cheval…) et de ne pas serrer les cheveux trop fort avec des petits élastiques.