Quelle coloration naturelle utiliser, pour cheveux blancs, sans henné ?


lecture en 3 minute(s)

Les cheveux blancs sont épais et leurs pigments ont tendance à rejeter toute coloration. Pour les couvrir, vous pouvez avoir recours au fameux fixateur de couleur appelé henné. Mais si vous souhaitez vous en passer, choisissez une coloration naturelle sans henné qui dissimulerait parfaitement vos cheveux blancs. Découvrez cet article la différence entre ces deux options et les variétés de coloration capillaire végétale sans henné.    
 

Coloration naturelle des cheveux blancs avec ou sans henné, quelle différence ?

Couvrance de la coloration

Si vous appliquez un henné sur vos cheveux blancs, celui-ci s’étale sur la surface capillaire en laissant libre l’écaille. C’est donc une sorte de couche transparente qui laisse voir la couleur utilisée. Le henné sert de fixateur et couvre à la fois les racines et les longueurs. La présence de henné dans votre coloration est plus avantageuse lorsque la totalité de vos cheveux sont blancs.

Si vous optez pour une coloration naturelle sans henné, des pigments enveloppent la fibre capillaire et lui donnent du volume et de l’éclat. Ceux-ci ne s’introduisent donc pas à l’intérieur du cheveu, ce qui assure la santé de votre chevelure. La couvrance de la coloration est également satisfaisante, mais cette option est plus adaptée à des cheveux blancs en partie et aux racines blanches.
 

Mode d’utilisation

Vous pouvez utiliser le henné avant la coloration ou en le mélangeant avec celle-ci. En tout cas, vous vous servez de la poudre de henné en y ajoutant un peu d’eau chaude. Cet élément ne doit pas être en contact avec des ustensiles en acier pour éviter l’oxydation.

Le henné doit être appliqué mèche par mèche à l’aide des doigts, puis emballé dans un bonnet en plastique. Il requiert un rinçage abondant au bout de deux à trois heures. La coloration au henné fraîchement réalisée craint le shampoing.

Pour la coloration naturelle cheveux blancs sans henné, la teinte est plus accentuée et elle s’adoucit au contact d’un shampoing. Son application se fait également ton sur ton. La fibre capillaire colorée conserve sa nature et les cheveux blancs se corrigent jusqu‘à avoir la même couleur que les cheveux non blancs. Vous pouvez aussi lire notre article : henné sur cheveux humides ou secs ?
 

Durée de l’application

Le henné pur utilisé avant la coloration doit agir 3 heures sur les cheveux blancs. Le mélange teinte-henné doit également respecter un temps de pose de 3 heures pour une coloration en totalité. Ce qui vous prend au total 6 heures de votre temps, et plus encore avec les rinçages.

Certaines personnes laissent agir son mélange de poudres végétales pendant une trentaine de minutes, mais dans ce cas, la couleur obtenue serait beaucoup moins foncée.   

Avec une coloration naturelle sans henné où vous utilisez un autre colorant végétal, vous passerez moins de temps à réaliser ce soin capillaire. Si vous faites l’impasse sur le fixateur avant la teinte, il vous faut juste 30 minutes à une heure et demie pour réaliser votre coloration naturelle.

D’ailleurs, les ingrédients autres que le henné sont parfois à introduire dans le bain d’huile ou dans d’autres soins, ce qui vous fait encore gagner beaucoup de temps.  Lire aussi notre article : comment prendre soin de sa coloration.
 

Difficultés rencontrées

Avec la coloration naturelle cheveux blancs sans henné, la seule difficulté probable serait la durabilité limite de la teinte au niveau des longueurs. Mais si vous optez pour un produit naturel sans effet néfaste, vous pouvez faire plusieurs couches afin de prolonger la coloration.

Quant à la teinte naturelle avec henné, les contraintes liées à la fidélité de la couleur recherchée sont multiples. Si vous appliquez un henné indigo pur, vos cheveux blancs risquent de virer au vert.

Si le mélange de henné avec la coloration de votre choix est mal dosé, les mèches blanches colorées pourront avoir des reflets cuivrés ou orangés. C’est la couleur naturelle du henné mal estompée par la teinte.

 

Les variétés de coloration capillaire végétale sans henné

La coloration à l’indigo pure

L’indigo provient de son arbre appelé Indigoferatinctoria dont les feuilles assurent la coloration capillaire naturelle. Ces feuilles sont broyées en vue d’une utilisation facile sous forme de poudre.  Vous mélangez votre poudre d’indigo avec vos masques capillaires pour couvrir vos cheveux blancs.

Cette coloration végétale accentue la teinte naturelle de vos cheveux. Mais son utilisation pure ne convient pas aux cheveux clairs. Il est possible d’ajouter un peu de sel en poudre ou de bicarbonate à l’indigo. Ces éléments servent de fixateur à la place du henné.

Non dangereux, votre mélange indigo-masque capillaire peut être appliqué en 2 temps. L’usage fréquent de cette coloration naturelle n’agresse pas vos cheveux, que vous l’appliquiez sur les racines ou sur les longueurs.
 

La coloration au Katam

Le Katam provient du Buxuxdioica, une plante dont les feuilles sont similaires à celles de l’olivier. Avec son pouvoir colorant très efficace, il est utilisé depuis longtemps pour accentuer les teintes. Beaucoup de fabricants de soins capillaires l’introduisent dans leurs produits de coloration.

Si vous élaborez vous-même votre mélange secret pour dissimuler vos cheveux blancs, le Katam est un meilleur choix. Il fonce un peu moins les couleurs par rapport à l’indigo, mais il convient à la fois aux cheveux clairs et aux cheveux foncés.

Vous utilisez les noyaux de Katam qui sont déjà disponibles sous forme de poudre noire. Sa couvrance sur les cheveux blancs est satisfaisante. En plus, il assouplit la chevelure et lui confère force et vitalité. Il fortifie les racines tout en les colorant et donne du volume aux longueurs.

Vous pouvez le mélanger à votre bain d’huile ou encore à votre masque capillaire et augmenter un peu le temps de pose pour optimiser le résultat. Le Katam peut également être associé sans danger à d’autres colorants végétaux en vue de trouver la couleur désirée.

L’application du Katam sur vos cheveux blancs peut varier un peu en fonction des autres ingrédients utilisés dans le mélange. Si vous ajoutez du bicarbonate de soude en poudre dans votre pâte de Katam, vous utilisez la coloration 2 heures après sa composition.

Dans ce cas, vous l’appliquez sur vos cheveux propres et légèrement mouillés à l’aide de vos doigts en insistant sur les zones plus riches en cheveux blancs. Après une à 2 heures de temps de pose, vous rincez abondamment à l’eau claire.
 

La coloration au brou de noix

Le brou de noix est souvent utile pour la teinte de divers matériaux notamment en bois, mais il et également très efficace pour la coloration capillaire naturelle surtout celle des cheveux blancs. Cet élément à propriétés tinctoriales provient de l’enveloppe charnue de la coque de noix.

Optez pour la poudre très fine, celle-ci accorde des reflets bruns aux cheveux clairs et une teinte harmonieusement accentuée aux cheveux foncés.

Vous mélangez cette poudre avec de l’eau chaude et vous obtenez une pâte de très bonne consistance qui sera plus facile à appliquer sur vos cheveux. Ce mélange peut être utilisé dans la préparation de masque capillaire, et sa couvrance en tant que coloration ne vous décevra pas.

Son application nécessite le port d’une paire de gants pour protéger vos mains des tâches difficiles à enlever liées à son usage. Après 2 heures de pose, vous passez au rinçage à l’eau claire. Ce serait mieux d’utiliser du cidre à cette étape pour la durabilité de la couleur, mais vous devez uniquement l’appliquer sur les longueurs.

Le brou de noix s’associe bien avec le Katam, mais sa quantité dans le mélange doit être la moitié de celle du Katam. Vous pouvez jouer sur les proportions de ses 2 ingrédients pour trouver votre couleur préférée.
 

La coloration à l’Hibiscus

Les fleurs d’hibiscus sont très appréciées par leur jolie couleur, idéale pour la coloration naturelle des cheveux. Elles accordent plusieurs nuances de tons allant du rose clair vers le rouge vif. Si vous êtes adeptes de ces teintes alors que vos cheveux commencent à blanchir ou à se décolorer, l’hibiscus est votre planche de salut.

Très facile à utiliser, il suffit de faire une bonne infusion avec ces fleurs. Vous pouvez filtrer ou non votre infusion en fonction du niveau d’accentuation de la teinte qui vous convient. Il suffit de laisser agir cette solution naturelle pendant une à 2 heures pour bénéficier de son effet.

En dépit de son action colorante très efficace, l’hibiscus reste très doux et n’a aucun effet néfaste sur la fibre capillaire. Son association avec d’autres produits naturels est toujours bénéfique et permet d’obtenir un soin capillaire complet.

Si vous faites un mélange d’hibiscus et d’huile de sésame, vos cheveux blancs bénéficieront d’une bonne hydratation pour bien recevoir la coloration.

Vous pouvez aussi ajouter à votre infusion d’hibiscus une bonne dose de lavande ou d’eau de rose pour redonner à votre chevelure sa brillance et ses reflets naturels. Si vous souhaitez parfumer votre soin capillaire à base d’hibiscus, nuancez-le avec de la myrrhe ou encore du clou de girofle.       

 

Conclusion

Pour couvrir naturellement vos cheveux blancs à l’aide d’une coloration sans henné, utilisez d’autres ingrédients d’origine végétale ayant des propriétés tinctoriales. Une coloration capillaire naturelle peut être appliquée directement sur les cheveux ou introduite dans des masques capillaires.