Mésothérapie capillaire: La solution naturelle pour freiner la chute de cheveux

La chute de cheveux au quotidien est un processus normal qui contribue au renouvellement de la masse capillaire. Seulement, il peut arriver que la perte de cheveux soit plus importante dans certaines situations dues à des facteurs divers (stress, dérèglement hormonal, facteur héréditaire, …). En cas de perte de cheveux anormale, on parle d’alopécie. Il existe plusieurs traitements pour en venir à bout à l’instar de la mésothérapie capillaire.

La mésothérapie capillaire : qu’est-ce que c’est ?

La mésothérapie est une technique médicale qu’il est possible d’utiliser sur plusieurs pathologies différentes. C’est également un classique dans la chute de cheveux. Le praticien procède à de micro-injection avec des aiguilles minuscules. Ces injections sont constituées d’un mélange poly vitaminé à base d’acides aminés, d’antioxydants, de cuivre, de zinc et de vitamines.

Cette façon de faire a pour but de stimuler le cuir chevelure et les bulbes capillaires afin de favoriser la repousse des cheveux. Bien pratiquée, la mésothérapie capillaire permet de relancer la vascularisation atrophiée du follicule pileux tout en lui apportant les éléments nutritifs dont il a besoin. Elle agit comme un véritable booster biologique. En effet, les éléments nutritifs sont directement acheminés dans le bulbe du cheveu sans passer par le tube digestif ou par le sang. Par ailleurs, la mésothérapie favorise l’épaississement de la fibre capillaire et l’élimination des pellicules.
Le meilleur endroit pour effectuer une mésothérapie c’est une clinique spécialisée. Il vaut mieux vous rendre dans ce type d’établissement car les injections effectués par un médecin spécialiste sont plus fiables.

 

La mésothérapie capillaire : une solution efficace contre la perte de cheveux

En nourrissant directement le derme capillaire, la mésothérapie contribue largement au ralentissement de la chute de cheveux. Elle permet aussi de résoudre d’autres problèmes capillaires comme :

  • les cheveux abîmés et déshydratés,
  • la croissance lente des cheveux
  • ou les pertes de cheveux liées au stress ou à une mauvaise alimentation.

Cette dernière se pratique aussi bien sur les hommes que sur les femmes. Elle traite aussi bien les chutes capillaires saisonnières, diffuses que les chutes capillaires androgénétiques.

Depuis des décennies, la mésothérapie a fait ses preuves dans le traitement de la chute des cheveux. Sans avoir la prétention d’être une technique miraculeuse, elle reste une valeur sûre dans la stimulation de pousse de cheveux ainsi que pour freiner leur chute. Pour un résultat optimal, l’astuce est d’accompagner les séances de mésothérapie de séances de photomodulation par lumière LED. Ces dernières auront pour effet d’accroître la microcirculation sanguine tout en apportant l’oxygène suffisant aux cheveux.

Toutefois, la régularité et la constante dans la pratique des séances sont de rigueur pour parvenir à des effets visibles et concluants. Pour un début, vous pourrez effectuer trois à quatre séances à quinze jours d’intervalle chacune, pendant deux mois. Il faudra attendre au moins trois mois pour commencer à observer une repousse significative. Ensuite, vous devez prévoir une séance par mois, en fonction des résultats obtenus.

Le traitement est pratiquement indolore et ne nécessite aucune anesthésie préalable. Il faut également noter que les résultats n’apparaissent pas à la même fréquence chez tous les patients. Certains patients signalent de bons résultats justes quelques semaines après avoir commencé la mésothérapie. D’autres attendent longtemps pour voir leurs efforts couronnés de succès.

Par ailleurs, il est important de respecter certaines indications avant et après chaque séance. C’est uniquement pour que la mésothérapie se passe bien. Vous devrez éviter la prise de tout médicament susceptible de fluidifier votre sang avant chaque séance de mésothérapie capillaire. Et après chacune d’elles, il faudra impérativement ne pas se servir de shampoing. Vous laissez ainsi le temps à votre cuir chevelure de bien absorber tous les éléments nécessaires à son bien-être. Aussi, il faudra éviter la piscine, le sauna et le hammam pendant au moins 48 heures.

mésothérapie - anti-chute

Par ailleurs, la mésothérapie capillaire est déconseillée à toute personne souffrant d’allergies à l’un des composants à injecter. Elle n’est pas recommandée pour ceux qui ont des maladies infectieuses (lésions infectieuses du cuir chevelu par exemple), des maladies cutanées (zona) ou encore de problèmes de circulation. C’est pourquoi un diagnostic capillaire est indispensable avant d’envisager de pratiquer et acte.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour voter

Laisser un commentaire