Quels sont les bienfaits du vinaigre de cidre sur les cheveux ?


lecture en 3 minute(s)

Les soins capillaires ont de nombreuses qualités mais sont souvent plus riches en produits chimiques qu'en ingrédients naturels et peuvent s'avérer coûteux à long-terme. Il est parfois bon de s'en remettre aux recettes de grand-mère et aux vertus de la nature pour sublimer votre chevelure. Le vinaigre de cidre est par exemple l'un des meilleurs alliés de vos cheveux. Découvrez tous ses bienfaits et comment l'utiliser.

Les bienfaits du vinaigre de cidre

Riche en sels minéraux et oligo-éléments essentiels à la bonne santé et croissance du cheveu, le vinaigre de cidre est réputé pour ses nombreux bienfaits pour la chevelure.

Tout d'abord, il agit comme une vraie détox capillaire en éliminant les impuretés et résidus de produits coiffants qui alourdissent et ternissent votre chevelure. Il stimule aussi l'activité sanguine du cuir chevelu ce qui renforce la fibre capillaire.

Il est également l'allié des cheveux gras car il les débarrasse de l'excès de sébum au niveau des racines.

Ensuite, le vinaigre de cidre rééquilibre le PH du cuir chevelu, souvent malmené par les shampooings. Faisant office d'antibactérien, il lutte par ailleurs contre les champignons qui sont en partie responsable du développement des pellicules.

D'autre part, le vinaigre de cidre est un anti-frisottis naturel de premier choix. En effet, les frisottis indésirables apparaissent quand les écailles du cheveu se hérissent. En gainant la fibre capillaire et scellant les écailles, le vinaigre de cidre empêche vos cheveux de se rebeller.

Enfin, il a des vertus anticalcaires qui participent à booster la brillance et l'éclat de votre chevelure.
Cette longue liste de bienfaits divers et variés explique pourquoi le vinaigre de cidre a le vent en poupe depuis des années !

 

Comment utiliser le vinaigre de cidre ?

Il existe plusieurs manières d'intégrer le vinaigre de cidre dans votre routine capillaire.

Pour restaurer la brillance et la vigueur de vos cheveux ou encore discipliner les frisottis, l'idéal est de mélanger un peu de vinaigre de cidre à de l'eau minérale. Vous pouvez utiliser un vaporisateur pour faciliter l'application. Dans ce cas, mélangez un litre d'eau minérale avec 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre dans un vaporisateur. Pulvérisez le mélange sur votre chevelure, laissez poser pendant 10 minutes avant de rincer à l'eau froide pour resserrer les écailles au maximum.

Pour traiter les pellicules, vous pouvez ajouter une demi-tasse de vinaigre de cidre à votre shampooing.

Enfin, si vous cherchez à accélérer la croissance capillaire, il est conseillé d'associer le vinaigre de cidre à l'huile de ricin, connue pour optimiser la repousse des cheveux. Mélangez deux cuillères à soupe d'huile de ricin et deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre.

Appliquez ce soin maison en guise de pré-shampooing et massez bien le cuir chevelu. Il est recommandé de faire ce soin en cure : faites-le une fois par semaine pendant trois semaines puis faites une pause de plusieurs semaines avant de recommencer.

 

Précautions et astuces de pro

Tout d'abord, si vous craignez l'odeur du vinaigre, sachez qu'elle disparait rapidement à mesure que les cheveux sèchent. Si vous avez du mal à supporter les effluves aigres, vous pouvez ajouter à votre soin quelques gouttes d'huile essentielle de rose par exemple.

D'autre part, le vinaigre de cidre convient à la plupart des types de cheveux, même les cheveux permanentés ou colorés. Votre couleur ne sera pas du tout altérée, au contraire, sa brillance et son éclat n'en seront que décuplés. Par contre, si vous avez les cheveux secs, le vinaigre de cidre est plutôt déconseillé car il risquerait de les déshydrater. Il en va de même pour les cheveux poreux au PH faible, sur qui le vinaigre peut faire plus de bien que de mal.

Ensuite, le vinaigre de cidre fait certes des miracles mais il convient de ne pas en abuser. En effet, l'acidité du vinaigre pourrait assécher votre chevelure et produirait donc le contraire du résultat escompté. Evitez ainsi d'utiliser systématiquement du vinaigre de cidre à chaque shampooing mais plutôt tous les 3 à 4 lavages.

Pour terminer, il est conseillé de se tourner vers un vinaigre de cidre biologique qui assèche moins les cheveux en raison de sa teneur en alcool moins élevée et de sa pectine issue de pommes non-traitées.

Le vinaigre de cidre est ainsi réputé pour délivrer de nombreux bienfaits, qu'il s'agisse de booster la brillance, la douceur, la croissance des cheveux ou encore de traiter les pellicules et l'excès de sébum. Naturel, peu coûteux et extrêmement efficace : telle est la recette du succès du vinaigre de cidre. Si vous n'avez pas encore découvert ses bénéfices sur votre chevelure, nous ne pouvons que vous conseiller de tester ce secret de grand-mère au plus vite.