Poudre ayurvédique et cheveux ? Les bienfaits (en bio et naturel)

Depuis des millénaires, les Indiens utilisent des poudres ayurvédiques pour leurs soins capillaires. Jusqu’aujourd’hui, ces produits n’ont pas cessé de faire leurs preuves. C’est d’ailleurs leur efficacité qui a permis à la médecine ayurvédique d’être reconnue par l’OMS comme médecine traditionnelle à part entière. Depuis lors, les poudres ayurvédiques arrivent progressivement en Occident. Il est donc nécessaire de bien les connaître afin de les utiliser convenablement. Découvrez les bienfaits de ces poudres pour vos cheveux.

Qu’est-ce que la poudre ayurvédique ?

La poudre ayurvédique est très utilisée depuis des milliers d’années dans la médecine ancestrale indienne (ayurvéda). Elle est d’origine naturelle (racines, feuilles…) et plusieurs plateformes de vente en proposent à la vente. Vous pouvez en utiliser pour les soins capillaires. Il en existe deux types. Il s’agit de celles utilisées pour le lavage des cheveux et de celles utilisées pour des soins plus approfondis.

Quels sont les bienfaits des poudres ayurvédiques BIO et naturelles pour les cheveux ?

La poudre ayurvédique utilisée pour le lavage des cheveux contient de la saponine (substance naturelle qui mousse). Elle permet donc de laver correctement les cheveux.

Les différents types de poudres ayurvédiques de lavage et leurs bienfaits

Dans la catégorie « lavage », on distingue : les poudres de Shikakaï, de Reetha, de Brahmi et de Sidr. La poudre de Shikakai est très utilisée pour la fabrication des shampoings naturels. Elle favorise la pousse des cheveux, les rend soyeux, lutte contre les pellicules et renforce les fibres capillaires.

Le lavage des cheveux avec la poudre de Reetha empêche l’apparition des pellicules et réduit l’excès de sébum. Elle est très utile dans les cas de cheveux qui régressent. La poudre de Sidr produit des résultats presque similaires à la poudre de Shikakaï. Par ailleurs, elle possède un autre avantage qui est de maintenir la teinte. Ainsi, les personnes ayant les cheveux teintés peuvent les utiliser sans risque de décoloration.

La poudre de Brahmi possède des propriétés tonifiantes et apaisantes permettant de réduire les démangeaisons. Elle fortifie également la fibre capillaire et rend plus épais, les cheveux. C’est donc un choix recommandé aux personnes ayant des cheveux qui manquent de volumes ou ayant des cuirs chevelus fins.

Les différents types de poudres ayurvédiques de soins capillaires et leurs bienfaits

Ces derniers ne possèdent pas de saponine comme les poudres de lavage. On distingue dans cette catégorie un grand nombre de poudres. Il s’agit : de l’Amla, du Bhringaraj, du fenugrec, de l’hibiscus, du Tulsi, du Kashur Sugandhi, du Neem, du Nagarmotha, de l’orange et de kapor kalchi.

Les poudres d’Amla et de Bhringaraj favorisent la pousse des cheveux, luttent contre leur chute et retardent l’apparition des cheveux blancs. L’autre propriété de la poudre d’Amla est l’absorption des couleurs foncées. La poudre de fenugrec est quant à elle, un antipelliculaire qui donne du volume et de la densité aux cheveux. Elle est très conseillée pour les personnes ayant une chevelure frisée.

Pour les cheveux teints ou foncés, la poudre d’hibiscus est la plus adaptée. Elle fortifie également la fibre capillaire. Les poudres de kapor kalchi et de Tulsi possèdent des propriétés de fortification et de détoxification. Elles débarrassent les cheveux fins de leurs toxines et rendent plus disciplinés les cheveux ayant tendance aux frisottis.

La poudre de Kashur Sugandhi est l’alliée des cheveux clairs et fins. En effet, elle ne fonce pas la chevelure comme les autres poudres. De plus, elle augmente leur volume et leur brillance. Pour ce qui la concerne, la poudre de Neem est à la fois un anti-inflammatoire et un répulsif à parasite et insecte. Elle protège les cheveux contre les pellicules et les poux.

La poudre de Nagarmotha quant à elle est riche en antioxydant. Elle calme les cuirs chevelus agressés, diminue l’excès de sébum et lutte contre les cheveux gras.

Comment utiliser les poudres ayurvédiques ?

Les poudres ayurvédiques s’utilisent soit en pâte, soit en macérât huileux ou en infusion. Pour faire la pâte, versez dans un bol une quantité de poudre en fonction de la longueur de vos cheveux. Ajoutez progressivement de l’eau et mélangez jusqu’à obtenir un aspect pâteux. Appliquez ensuite la pâte sur les cheveux et sur le cuir chevelu. Attachez ensuite les cheveux puis mettez un bonnet pendant 30 à 45 minutes et rincez.

Pour faire un macérât huileux, versez 10 g de poudre dans 90 ml d’huile. Laissez le mélange pendant une journée. À la fin, filtrez l’huile et conservez-la dans un flacon. Il ne vous reste maintenant qu’à l’utiliser à votre guise. Pour une infusion, versez 10 g de poudre dans 90 ml d’eau bouillante puis laissez refroidir. Séparez ensuite l’eau de la poudre et utilisez-la en même temps.

Certaines personnes sont allergiques aux poudres. Pour vérifier, appliquez la poudre ayurvédique dans le creux du coude 24 heures avant utilisation. Évitez surtout d’inhaler la poudre. Il est également recommandé de la mélanger avec des poudres neutres pour la rendre moins active.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour voter

Laisser un commentaire